Le sceau de l’Ajoie

La figure mythologique très particulière de la "vouivre", ce dragon à deux pattes, à la tête d'oiseau et à la queue pointue, que j'ai choisi d'utiliser sur mes montres-bracelets, était étroitement liée, dès l'Antiquité, à la région où je suis né et où je vis encore aujourd'hui. Ici, en Suisse, vous trouverez la figure de la vouivre à de nombreux endroits, par exemple sur les armoiries de la ville, et même, sous une forme modernisée, comme symbole de l'équipe du club de hockey sur glace de Porrentruy, le „HC Ajoie“. Comment et quand exactement, il a vu le jour est un mystère, mais son image visuelle en tant que symbole de la région en fait une partie intégrante de la vie ici.


Pour moi, personnellement, dans le cadre de la longue histoire de l'horlogerie dans ma famille et à Porrentruy en général, j'utilise consciemment ce timbre comme une expression personnelle de mon objectif de créer un produit 100 % suisse de la plus haute qualité représentant une continuation intégrale - et vivante - de la riche histoire de l'horlogerie de cette ancienne ville.



Histoire de Porrentruy

Porrentruy, situé dans le Canton du Jura, comprend l'Ajoie et le Clos du Doubs avec la ville médiévale de St-Ursanne. Les frontières de l'Ajoie dessinent une zone en forme de losange entre l'Alsace (France) et la Franche Comté (France) s'étendant sur plus de 300 kilomètres carrés, avec un paysage de plaine verdoyant, qui est communément appelé "le verger de l'Ajoie". Le premier établissement connu dans ce qui est devenu Porrentruy remonte à l'époque romaine, mais la première mention historique du nom apparaît en 1136 sous le nom de "Purrentru". Le nom vient vraisemblablement du latin pons Ragentrudis (pont de Ragentrud). Ragentrud était l'épouse du roi franc Dagobert I, et la forme allemande du nom, Pruntrut, pourrait avoir une étymologie distincte de Bruntrutum, qui signifie une source abondante. L'étonnant centre historique est rempli de nombreux bâtiments merveilleux et séculaires, d'un château, d'églises et de fontaines, parsemés d'insolites sculptures peintes en polychromie. La ville peut à juste titre être considérée comme un joyau caché de la Suisse.


Dans le passé, Porrentruy était le siège du Prince Evêque de Bâle. Aujourd'hui, elle joue le rôle de centre intellectuel cantonal avec plusieurs écoles importantes, dont une école d'horlogerie réputée et établie de longue date. En effet, c'est aussi une région qui s'est longtemps consacrée à l'horlogerie et à la micromécanique ; en effet, déjà au 19e siècle, de nombreuses manufactures ont été fondées dans la région ; ainsi, un savoir-faire unique et concentré s'est développé ici, qui existe encore aujourd'hui.

This site uses cookies. Please read our privacy policy for details.