Christian Etienne - Horloger

Dans le village de Porrentruy où j'ai grandi, l'horlogerie ainsi que la fabrication de pièces de montres de toutes sortes étaient déjà établies depuis le 19e siècle. Il n'est donc pas étrange que de nombreuses familles vivant ici, dont la mienne, ait été intimement liée à un aspect de l'horlogerie. Même aujourd'hui, au 21e siècle, la culture horlogère traditionnelle est quelque chose qui touche régulièrement la vie quotidienne de chacun ici, et l'école d'horlogerie de Porrentruy, créée en 1842, forme toujours activement des horlogers pour répondre aux besoins futurs de l'industrie horlogère suisse.
En effet, ma propre famille a également été impliquée dans l'horlogerie pendant trois générations, se spécialisant dans la création des "rubis", les pierres rouges rubis que vous verrez dans chaque montre mécanique, essentielle à leur parfait fonctionnement. Face à une telle histoire personnelle et à ma fascination d'enfant pour les petites choses, il était clair dès mon plus jeune âge que l'horlogerie serait ma destinée.


À l'origine, j'ai passé de nombreuses années en tant que spécialiste de la restauration d'horloges compliquées, de montres de poche et de montres-bracelets de toute sorte, dont de nombreuses raretés horlogères se trouvant dans de célèbres collections privées et publiques dans toute la Suisse, en plus de mes activités d'enseignant à l'école d'horlogerie de Porrentruy (aujourd'hui officiellement connue sous le nom de CEJEF Division Technique). Plus tard, en 1996, un nouveau monde s'est ouvert à moi grâce à une annonce d'Audemars Piguet Renaud & Papi qui m'a permis d'obtenir un poste d'horloger en assemblant toutes sortes de mouvements contemporains fascinants et complexes, bien différents des pièces horlogères anciennes que je connaissais si bien. Cette expérience élargie m'a permis d'entrer en contact avec de nombreuses marques avec lesquelles j'ai ensuite collaboré à long terme, comme Ulysse Nardin, Paul Picot, Parmigiani, Greubel & Forsey, Girard-Perregaux, et Omega ainsi que Richard Mille, pour qui j'ai terminé et assemblé l'extraordinaire Planetarium-Tellurium perpétuel de la marque.

Ces dernières années, à la demande de nombreux clients privés, j'ai commencé à produire mes propres montres-bracelets, en utilisant de célèbres mouvements vintages de différentes manufactures, que je combine avec des cadrans, des aiguilles et des boîtiers de mon propre design, tous fabriqués dans la plus haute qualité, afin de créer une montre-bracelet 100 % Swiss Made destinée à être appréciée par les collectionneurs du monde entier.

This site uses cookies. Please read our privacy policy for details.